Bulletins de l'Ilec

Sélection Essec à l’honneur

le 30/03/2017

Pour l’un ou l’autre des prix thématiques, vingt-huit dossiers autres que ceux finalement primés, parmi soixante émanant de vingt-cinq entreprises (dont douze adhérentes de l’Ilec), avaient été sélectionnés par les étudiants de l’Essec l’automne dernier. Aux prix décernés par le jury se sont ajoutées deux mentions spéciales des étudiants, et hors dossiers une mention spéciale du jury, pour la Feef. Panorama.

L’opération « Partage » du groupement d’éleveurs L’Œuf de nos villages : deux œufs reversés aux Banques alimentaires pour l’achat de vingt (mention spéciale 2017 des étudiants).

Le contrat « lait durable » de Danone Produits frais France avec deux mille éleveurs pour parer à la volatilité du prix du lait (Danone déjà Grand Prix Essec en 2013 notamment pour sa filière laitière).

La démarche de traçabilité de L’Oréal, qui cartographie son approvisionnement en huile de palme (certifiée RSPO) pour tracer les dérivés de palme.

La filière blé Lu de Mondelez, où deux mille agriculteurs suivent une charte de 51 pratiques respectueuses de l’environnement, prime à l’appui.

La filière Préférence Herta de Nestlé. Des éleveurs et abatteurs de la filière porcine réunis depuis 2013 pour de bonnes pratiques (environnement, nutrition, bien-être animal).

La clause sociale de l’appel d’offres logistique de Seb visant à faire recruter des personnes handicapées, à laquelle a répondu FM Logistic avec la création d’une filiale adaptée.

La démarche d’intégration de Procter & Gamble pour retenir les talents de la génération Y, par de meilleures relations entre les générations et en « changeant la perception des leaders ».

Le programme égalité hommes-femmes de Seb, traduit en accords collectifs sur la formation des salariées peu qualifiées et sur la qualité de vie au travail.

La sensibilisation aux écogestes d’Henkel visant à réduire l’empreinte environnementale des produits (lessive Le Chat, dentifrice Vademecum).

Les films d’animation de Kronenbourg prônant une consommation responsable « Faites une pause, restez frais ».

La campagne de transparence de Nestlé Mousline du champ à l’assiette, usine incluse, pour relancer le marché et pérenniser son site de production ouvert en 1963.

La location d’appareils culinaires par Seb expérimentée depuis 2015 à Dijon avec vingt-huit références d’appareils et l’ambition de promouvoir l’utilisation mutualisée.

La démarche d’approvisionnement durable d’Unilever Ben & Jerry’s, marque dont tous les produits sont labellisés commerce équitable Max Havelaar depuis 2010.

La plateforme proassociative de Coca-Cola invitant ses salariés de France à promouvoir une cause auprès de leurs collègues pour lui gagner un soutien financier de l’entreprise.

La solution d’Henkel pour revaloriser ses colles et adhésifs encore utilisables au-delà de la DLUO, en partenariat avec une entreprise de l’économie circulaire.

Le partenariat avec Emmaüs de Seb pour équiper le logement de ceux qui vivent la précarité.

L’opération « Signal sourit à l’Unicef » d’Unilever pour financer la création de points d’eau et de sanitaires dans des écoles en Birmanie.

 

La mobilisation de sa filière amont bois par Nestlé en faveur de la transition énergétique, avec des chaudières biomasse créatrices de valeur et positives pour l’emploi local.

L’innovation produit de Procter & Gamble avec la couche Baby Dry, qui nécessite en moins 16 % de matériaux, 15 % de palettes et 11 % d’énergie.

L’analyse de cycle de vie chez Pepsico, « mesure anticipée et globale des impacts environnementaux », accessible aux non-spécialistes et outil transversal d’aide à la décision.

L’innovation produit de Seb avec le premier petit électroménager intégrant du plastique recyclé issu de déchets d’équipements électriques.

L’extension par Intermarché de l’offre « Moche » à des conserves de légumes MDD, après les fruits et légumes frais et les biscuits du « producteur-commerçant ».

Les infusions et thés de Lea Nature marque Jardin Bio, écologiques de la conception au recyclage (carton de forêts durables ou recyclé, sachets 100 % compostables…).

La collecte de briques de liquides par SCA en centres de tri, pour recycler les fibres de ces emballages de type Tetra Pak en essuie-tout et papier toilette.

La conception des produits ménagers Werner et Metz en PET recyclé incluant une part croissante d’emballages collectés dans le gisement des poubelles jaunes.

Le traitement naturel de ses eaux usées par SCA au moyen de lagunes de roseaux, pour la papeterie de ses marques Lotus, Moltonel et Okay.

Le traitement de ses eaux usées par Le Coq noir, au moyen d’un procédé naturel de phytofiltration.

La charte pour l’eau de L’Oréal Biotherm et ses standards de calcul de l’empreinte aquatique des produits.

La nouvelle étape de Nestlé Waters Vittel Agrivair (mention spéciale Essec 2013), pour préserver avec les agriculteurs la qualité de la source Vittel.

F. E.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.