Articles

Disruption ou la guerre des anciens et des modernes

le 15/07/2019

Toute création est, par essence, rupture avec le passé. La disruption, elle, bouleverse la place des acteurs – les anciens et les modernes – et modifie les règles de la concurrence. Mais elle n'est pas une fin en soi et appelle vigilance, lucidité et pertinence de la part des entreprises qui souhaitent être disruptives dans leur offre. Le thème " marque et disruption " ne conduit-il pas à définir dans un premier temps les deux mots ? Olivier Disle : Tout le monde sait ce qu'est une marque, et ça...

Cet article est réservé aux abonnés à la Revue des Marques. Pour vous abonner à la revue, cliquez ici.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.