Cas d’école

Lipton au tout RPET

16/09/2020

100 % recyclable et 100 % recyclé, pour le conditionnement de l’Ice Tea : un investissement ambitieux qui vient d’être distingué. Entretien avec Émilie Vantajol, marketing manager, Lipton Ice Tea

Lipton Ice Tea[1] a reçu ce 7 septembre le grand prix de la responsabilité sociétale des marques[2]. Depuis combien de temps travaillez-vous à des emballages en plastique recyclé ? Est-ce un projet français, européen ?

Émilie Vantajol : Nos équipes sont mobilisées depuis des années sur la recyclabilité de nos emballages. Nous avions atteint un palier important en 2019 avec l’incorporation de 50 % de matière recyclée dans nos bouteilles. Le défi que nous nous étions lancé était 100 % RPET en 2020. Pour l’heure, la France et le Benelux sont pionniers.

Pourquoi avoir retenu Lipton Ice Tea ?

É. V. : Lipton Ice Tea travaille depuis plus de dix ans à améliorer ses produits et leurs impacts sociétaux et environnementaux. Nos thés sont certifiés Rainforest Alliance et nous réduisons progressivement la quantité de sucre dans nos boissons. Il y avait donc du sens à ce que Lipton Ice Tea franchisse ce pas la première. La quasi-totalité des gammes sont concernées, à l’exception des formats 25 et 20 cl, qui franchiront le pas dans les prochains mois : 95 % de la marque est aujourd’hui 100 % RPET.

Quel est l’impact en termes d’émission de CO2 et de plastique vierge mis sur le marché ?

É. V. : Nous estimons la réduction d’émissions de C02 à 21 % , et celle de la mise sur le marché à 4 800 tonnes de plastique vierge par an. En outre, depuis cette année l’intégralité des produits Lipton Ice Tea sont embouteillés en France ; cette proximité entre sites de production et clients permet aussi de réduire l’ impact carbone.

Qu’en est-il de la recyclabilité du plastique recyclé ?

É. V. : Une bouteille de PET peut être recyclée à plusieurs reprises, qu’elle soit composée de plastique recyclé ou non.

Quelles difficultés avez-vous eu à surmonter pour atteindre ce 100 % RPET ?

É. V. : Ce projet a représenté un défi immense pour nos équipes comme pour nos partenaires, car il impliquait en amont de repenser la production, l’embouteillage, mais aussi la logistique. Si je ne devais évoquer qu’un enjeu, ce serait l’approvisionnement en RPET : nous avons trouvé des solutions, des partenariats avec différents fournisseurs, dont plusieurs en France. C’est le cas de PlastiPak, implanté à Beaune.

Est-ce que cette filière assure ?

É. V. : Le taux de bouteilles PET qui partent en recyclage est en France de 58 % . Il faut faire plus, c’est la raison pour laquelle nous avons lancé une campagne pédagogique, #LiptonGénérationTri, pour inciter les jeunes à davantage recycler. Les consommateurs sont un maillon essentiel dans le succès de l’économie circulaire. Nous avons organisé fin 2019 une demi-journée d’échange avec une quinzaine de parties prenantes engagées dans le recyclage : municipalités, influenceurs, associations, médias, et l’éco-organisme Citeo qui nous accompagne de longue date dans nos initiatives. L’objectif était d’identifier les freins au geste de tri et de réfléchir aux leviers à déployer pour mobiliser les consommateurs, notamment les jeunes, qui sont confrontés au manque de place à domicile, confondent les instructions de tri et manquent de confiance dans la filière du recyclage.

PepsiCo participe régulièrement à des campagnes de sensibilisation au tri avec Citeo, mais chez Lipton Ice Tea, c’est la première fois que nous ciblons les jeunes de manière aussi massive et engagée. Cette campagne a généré vingt-cinq millions de contacts tout au long de l’été. Elle s’est appuyée sur la mobilisation de quatre influenceurs très suivis des jeunes qui se sont passé le témoin pour prodiguer des conseils de tri. En parallèle, #LiptonGénérationTri s’est accompagnée d’une campagne en télévision, ainsi qu’en ligne autour de notre engagement sur le 100 % recyclable et recyclé. Enfin nous avons prévu de la PLV en magasins et la distribution de sacs jaunes destinés au recyclage et portant un rappel des consignes de tri.

Avez-vous des projets similaires pour d’autres marques du groupe PepsiCo ?

É. V. : Plusieurs marques se sont inscrites dans cette démarche circulaire, Pure Leaf et Tropicana notamment. L’effort sera poursuivi en 2021. Nous avons l’ambition de proposer 100 % d’emballages recyclables, compostables ou biodégradables, et d’intégrer 50 % de matières recyclées dans l’ensemble de notre portefeuille de boissons en France d’ici à 2025.

[1] Marque de Pepsi Lipton International, joint-venture entre Unilever et Pepsico.
[2] https://grand-prix-rsm.fr. Ce « Grand Prix RSM Produrable Linkup Fractory » est organisé avec le soutien de M6 Publicité, en partenariat avec l’Adetem, l’Ilec, Influencia, LSA, la Feef, le Global Compact France, Ipsos et Audencia.

Propos recuillis par Jean Watin-Augouard

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.