Actualités

L'Ilec donne la parole à Citeo

Création du mouvement “Trier, c'est donner”

le 11/07/2019

Les ressources de la planète sont précieuses et doivent être protégées. L’engagement de tous pour réduire et recycler est indispensable. Citeo lance « Trier, c’est donner » : un mouvement citoyen qui redonne toute sa valeur au geste de tri. Objectif : engager les Français à devenir des trieurs systématiques et les inciter à revendiquer la valeur de ce geste, réponse quotidienne et concrète aux défis environnementaux.

Rappeler les effets positifs du geste de tri

Les consommateurs ont de plus en plus envie d’agir concrètement pour l’environnement : 90 % déclarent qu’il faudrait recycler plus[1]. Mais pour recycler plus, il faut trier davantage. Or  seulement 48 % des Français trient systématiquement. Si depuis vingt-cinq ans le geste de tri est entré dans les foyers français, il s’est aussi banalisé. Avec ce mouvement national et citoyen, Citeo souhaite rappeler sa nécessité et ses effets positifs directs sur l’environnement : trier, c’est répondre aux défis de la pollution et  agir pour la préservation des ressources naturelles. En 2018, l’émission de 1,6 million de tonnes de CO2 a été évitée grâce au tri et au recyclage des emballages ménagers en France ; l’équivalent de 780 000 voitures en circulation pendant un an.

Susciter et valoriser l’engagement de chacun

En plus d’inciter chacun à trier plus, « Trier, c’est donner » est un dispositif d’ambassadorat qui permet de faire vivre l’engagement de ceux qui agissent déjà pour la planète avec le tri. Cet engagement individuel et collectif se manifeste en ligne sur une plateforme spéciale, par des rencontres organisées dans les centres-villes, les universités, dans les quartiers et dans les entreprises volontaires.

Au centre du dispositif, la plateforme digitale triercestdonner.fr propose des parcours d’apprentissage ludiques pour mieux trier, et permet de financer des projets associatifs par un partenariat avec Goodeed[2].

Elle rappelle la consigne de tri pour chaque emballage ou papier, quel que soit le lieu de vie du consommateur. Pour aller plus loin dans la maîtrise du geste, elle proposera des parcours d’apprentissage du geste de tri en fonction des matériaux. Cette plateforme se veut le service de référence de ceux qui veulent mieux comprendre le tri mais aussi revendiquer ce geste (possibilité de signer un manifeste).

Citeo donne également une dimension solidaire au geste de tri. Par son partenariat avec la régie Goodeed, le site web du mouvement permettra aux utilisateurs, grâce à sa logique de gaming, de financer six projets associatifs pour l’environnement et la solidarité.

« Trier, c’est donner » c’est aussi une tournée et des actions de terrain : un kiosque itinérant s’est installé successivement dans plusieurs lieux pendant un mois. Une tournée de vingt dates dans huit villes[3] a permit aux Français d’exprimer leur engagement en faveur du tri et d’expérimenter la plateforme numérique. Des entreprises, clientes de Citeo, accueillent un dispositif d’animations pédagogiques pour mobiliser leurs salariés.

Embarquer les Millennials

Si la génération des 15-30 ans trie moins que les autres, son geste de tri progresse bien. Notamment chez les 15-19 ans : + 9 points de trieurs systématiques sur les quatre dernières années. C’est un public qui s’engage à travers des actions concrètes. Ainsi, Unis-Cité a mobilisé cent jeunes en service civique pour animer le dispositif pédagogique aux étapes de la tournée et relayer le mouvement dans leurs quartiers d’intervention habituels.

Le Refedd (Réseau français des étudiants pour le développement durable) mobilise ses adhérents - comme ce fut le cas à l’occasion de ses journées annuelles le 18 et 19 mai à la Cité universitaire à Paris - et les sensibilise au geste de tri dans le cadre de l’engagement environnemental de l’association.

A Nîmes, l’équipe d’Unis-Cité anime un « basket tri ». Les enfants ont 30 secondes pour trier un maximum d’emballages dans le bac jaune ! 
Au festival de musique We love Green (1er-2 juin 2019 – Paris), les festivaliers ont pu tester leur connaissance des consignes de tri et s’engager à trier tous les jours.

Une campagne médias pour toucher tous les Français

Le 19 mai, Citeo a fait revenir le tri à la télévision, pour la première fois depuis 2016, à travers des films télévisés mettant à l​‌’honneur des citoyens engagés pour le tri. Réalisée par Julien Faure, cette campagne propose des témoignages de citoyens ayant souhaité s’associer au mouvement et affirmer leur fierté et leur motivation à trier. Chacun à sa manière raconte son histoire de trieur : six portraits qui soulignent à la fois la simplicité du geste de tri, sa dimension citoyenne et son bénéfice environnemental. Ils sont également diffusés sur internet et les réseaux sociaux. 


 

[1]  Observatoire du geste de tri 2018 (emballages et papiers) – Ipsos pour Citeo

[2] Site Internet français d​‌’entrepreneuriat social qui collecte des fonds pour les ONG en utilisant les revenus publicitaires générés sur Internet et mobile

[3] 18 mai : Cité Universitaire de Paris ; 21-22 mai : Orléans ; 24-25 mai : Limoges ; 28-29 mai : Nïmes ; 31 mai-1er juin : Aix-en-Provence ; 1er-2 juin : Festival We love Green ; 4-5 juin : Annecy ; 8-9 juin : Rouen ; 11-12 juin : Paris ; 14-15 juin : Mulhouse.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.