Bulletins de l'Ilec

BIG ou l’esprit rupturiste

le 31/05/2017

Création ex nihilo mue par un « esprit start-up » au côté de Pernod Ricard, BIG se veut laboratoire d’innovation au service de la convivialité. Entretien avec Alain Dufossé, directeur général de Breakthrough Innovation Group (BIG)1

Qu’est-ce qui a conduit un grand groupe comme Pernod Ricard à faire naître BIG ? Manque de ressources en interne, d’une culture spécifique ? Absence d’offre externe répondant au besoin ?

Alain Dufossé : Après une réflexion globale menée en 2011, identifiant l’innovation comme un relais de croissance pour le groupe, Pernod Ricard a créé Breakthrough Innovation Group, en janvier 2012. Sa mission : inventer le futur de la convivialité. BIG est une entité qui fonctionne de manière indépendante, et qui rapporte directement au PDG, Alexandre Ricard ; cela laisse plus de flexibilité à l’équipe, d’une dizaine de personnes qui travaillent en ce moment sur huit projets. L’idée est d’affecter les ressources à un laboratoire d’innovation centré sur l’innovation de rupture : nouveaux produits, mais aussi et surtout nouvelles tendances, nouveaux usages, et nouvelles expériences pour les consommateurs.

Est-ce une start-up, ou s’en distingue-t-elle par son organisation ou son esprit ?

A. D. : BIG est un laboratoire d’innovation, dont le fonctionnement peut s’apparenter à une start-up. Une dizaine de personnes, en dehors des locaux de Pernod Ricard, laissent libre cours à leur créativité et s’affranchissent des contraintes corporate.

Quels liens l’attachent au groupe Pernod Ricard ?

A. D. : Pernod Ricard est l’unique actionnaire de BIG, dont l’équipe rapporte directement à Alexandre Ricard : la mission du BIG, inventer le futur de la convivialité, est en ligne avec celle de Pernod Ricard : « Créateurs de convivialité ».

Y a-t-il un enjeu d’image pour un grand groupe vis-à-vis des étudiants, salariés présents et futurs ?

A. D. : Pernod Ricard est perçu comme une entreprise innovante, notamment grâce à l’existence de BIG et des projets dévoilés jusqu’à présent. Cela retient et attire les talents de manière indéniable. Une des forces de BIG est la diversité des profils des membres de l’équipe : certains sont des anciens du groupe, d’autres ingénieurs ou financiers. Ce qui compte, c’est la capacité à participer à cette aventure et à créer les expériences de convivialité de demain.

Faites-vous école auprès d’autres groupes ?

A. D. : Beaucoup d’autres se sont dotés d’incubateurs ou de cellules d’innovation. Pernod Ricard a choisi de créer une structure ex nihilo dont la mission est en parfait accord avec sa vision et fonctionnant en totale indépendance, pour promouvoir un esprit rupturiste.

Pernod Ricard peut-il jouer un rôle d’incubateur ?

A. D. : Il peut le jouer si la bonne opportunité se présente. BIG travaille en partenariat avec plusieurs start-up sur divers projets, cependant des périodes « d’incubation » peuvent être envisagées dans le futur.

1. https ://www.linkedin.com/company-beta/3182966

 

Propos recueillis par J. W.-A.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.