Bonnes pratiques

Handy Bag, pratique et circulaire

30/08/2022

Être depuis sa création, en 1976, la marque phare du « sac pratique » (“handy bag”) le plus commun dans les cuisines exige des preuves d’excellence. La solidité, pour importante qu’elle soit, ne suffit plus.

À l’heure de la crise climatique et autres défis écologiques, Handy Bag répond par l’économie circulaire en proposant depuis avril dernier une gamme composée à 80 % de plastique recyclé dont au moins la moitié provient de la collecte des déchets ou matériaux « post-consommation », c’est-à-dire générés par les ménages ou par les installations commerciales, industrielles et institutionnelles, de toute l’Europe, qui ne peuvent plus être utilisés aux fins prévues (Handy Bag recyclant ses propres déchets pour les utilise dans ses produits).

Pour recourir au polyéthylène recyclé en maintenant un haut niveau de qualité des produits, le groupe a réalisé d’importants investissements ces dernières années. Outre l’adaptation des machines, le site de production a été modernisé afin de faciliter et d’optimiser la manipulation des matériaux recyclés par les employés.

Tous les sacs plastiques Handy Bag sont déjà fabriqués à partir d’au moins 80 % de plastique recyclé, et 99,9 % le sont à partir de déchets. Côté emballages, les banderoles papier des rouleaux de sacs sont fabriquées à partir de papier recyclé, et les cartons présentoirs de prêt-à-vendre sont en carton recyclé. Objectif 2025 pour Handy Bag : 100 % de plastique recyclé et de produits recyclables, ou… compostables.

Alternative au plastique

Car le sac compostable émerge. Si le choix du plastique prime, c’est en raison de ses propriétés, qu’il est aujourd’hui le seul matériau facilement disponible à réunir : légèreté, résistance à la déchirure, non-perméabilité à l’humidité. Mais Handy Bag investit dans d’autres matériaux, pour les conduire à maturité. En 2021, la marque a ainsi élargi sa gamme avec un sac poubelle en papier cent pour cent compostable, à base de polymères d’origine végétale ou de papier, qui offre une option durable de séparation et d’élimination des déchets organiques. Une innovation que cette marque est seule à proposer. Or ce sac répond à une attente forte, puisque 44 % des Français déclarent pratiquer le compostage chez eux [1]. Si le marché est encore de niche, les ventes y sont fortement orientées à la hausse (x 2,3 en un an) [2]. Preuve que même pour les produits les plus humbles l’innovation a sa place, s’il y a les moyens d’une grande marque pour la lancer.

[1] Etude Sphère « Compostage, où en sont les Français ?  », février 2020 échantillon 3003 Français.
[2] Ventes volumes Nielsen HMSM, P7 2022 vs. P7 2021.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.