Actualités

Échec à la fusion Sainsbury’s-Asda

le 25/04/2019

Après des mois d’enquête depuis, l’autorité britannique de la concurrence (Competition and Markets Authority, CMA) a annoncé le 25 avril avoir mis son veto à la fusion entre Sainsbury’s et Asda, filiale de l’américain Walmart, respectivement numéro deux et trois du marché. La CMA a finalement conclu qu’elle aurait conduit à des hausses de prix et à une restriction du choix pour les consommateurs. Les deux groupes avaient proposé, en réponse à un rapport préliminaire de la CMA qui faisait état de ses inquiétudes, de vendre de nombreux magasins et de baisser les prix de 10 %. Cela n’aura pas suffi à convaincre l’Autorité, certaine que les consommateurs auraient payé plus cher et trouvé des produits moins nombreux et d’une qualité inférieure.

La directrice générale de Walmart International s’est dite déçue mais a annoncé que Walmart  allait continuer à faire en sorte qu’Asda ait les ressources nécessaires pour rester un acteur fort au Royaume-Uni. Dans un communiqué, Sainsbury’s a confirmé que les deux groupes avaient d’un commun accord mis fin au projet, non sans déplorer une conclusion de la CMA qui « ignore la dynamique et la nature hautement concurrentielle du secteur des supermarchés au Royaume-Uni », souligne son directeur général. Les spéculations sur l’avenir de Sainsbury’s, compte tenu de ses performances financières médiocres, devraient être relancées, dans un contexte marqué par l’essor des enseignes de maxidiscompte Lidl et Aldi et des achats sur internet notamment chez Amazon.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.