Actualités

Eurelec de nouveau à l’amende

01/10/2020

La DGCCRF a annoncé le 30 septembre avoir adressé à Eurelec, centrale d’achats commune à Leclerc et Rewe basée en Belgique, une notification d’amende de 6,34 millions d’euros pour des pratiques commerciales illicites, en l’occurrence le non-respect de la réglementation française relative au formalisme des négociations entre fournisseurs et distributeurs. Cité par LSA, Eurelec a réagi en évoquant une « application erronée de la législation française » et une « mesure protectionnisme contraire au droit européen ».

« Je ne comprends rien à ce dossier », s’étonne Milchel-Édouard Leclerc sur le plateau de BFM, qui annonce un appel contre la sanction, évoque un « truc de technocrates à Bercy » et invoque l’amitié franco-allemande. Il y eu pourtant plus d’un an pour le comprendre. En juillet 2019, le gouvernement avait déjà réclamé 117 millions d’euros à Leclerc pour avoir obligé ses fournisseurs à accepter les conditions posées par Eurelec et contourné la loi française avec cette centrale belge.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.