Intelligence artificielle : la fin des marketeurs ? - Numéro 476

Bulletin au format PDF

  • Darwiniennes évolutions

    Nul robot anthropomorphe n’a accaparé les métiers d’analystes, de créatifs, de planneurs, etc., mais entre eux, jusqu’en eux, partout se développent des réseaux d’intelligence artificielle (IA), qui servent les uns et les autres, et précipitent leur transformation. Le flux infini des données et la...

  • IA et nudge, pour un marketing de confiance

    Science des données et sciences humaines doivent avoir le même objectif : proposer par les marques des services intelligents. L’éthique de l’incitation douce y participe. Entretien avec Richard Bordenave, directeur général du groupe BVA

  • Au service du mieux-être

    Objets inanimés, aurez-vous donc une âme ? Du moins, grâce à l’intelligence artificielle, ils auront des comportements. Pour le plus grand intérêt des métiers de conception. Entretien avec Dominique Sciamma, directeur de Strate École de design1

  • Donner du sens et du corps aux données

    La diversité des contenus et des sources appelle une valorisation avec des techniques appropriées, afin de mieux analyser les tendances sociétales. Les instituts d’études n’ont pas cédé la main aux Gafam. Entretien avec Roman Ptaszynski, directeur du développement digital chez Kantar

  • Dialogue d’humains

    Contenus personnalisés, messages délivrés en temps réel, l’IA entre au service des créatifs, qui seuls ont la capacité d’imaginer une publicité cognitive et interactive. Entretien avec Nicolas Bordas, vice-président de TBWA

  • Assistant aveugle

    Les assistants conversationnels ne sont pas encore assez fiables pour garantir aux consommateurs le choix de la marque. L’intelligence artificielle dite forte n’est pas pour demain. Entretien avec Nicolas Glady, professeur de marketing à l’Essec

  • Mieux et plus vite

    Sélection d’une offre, rentabilité d’une campagne, position d’une marque, l’algorithme gagne en efficacité. Pour autant, il est difficile de mesurer sa contribution à la marge. Entretien avec Frédéric Cavazza, associé fondateur de Sysk, agence de transformation digitale1

  • Fin du marketing

    Là où prime l’intelligence émotionnelle va s’ancrer la relation client, sans asymétrie d’information. Les algorithmes vont se charger du reste. Entretien avec Stéphane Mallard, expert digital, agence BluAge1

  • À la recherche du client singulier

    Le temps de la communication massive est révolu. S’ouvre celui des expériences personnalisées, où les équipes marketing créent un univers du possible, tandis que l’IA prend la décision opérationnelle. Entretien avec Stéphane Amarsy, président d’Inbox Group1