Ilec, quel poids socio-économique ? - Numéro 463

Bulletin au format PDF

  • Un large éco-système

    Près de 530 000 emplois, 76 milliards d’euros, 995 établissements : trois chiffres, parmi d’autres, qui illustrent le poids des entreprises de l’Ilec dans le tissu économique français. Représentant des industries de marques de grande consommation, l’Ilec en réunit soixante-treize. Un tiers sont françaises, et en tant que telles véhiculent l’image d’un fort ancrage dans...

  • Emploi en renouvellement

    Dans l’industrie de PGC comme ailleurs, des métiers d’exécution vont disparaître au profit de métiers de création. D’autres perdureront avec le secours de la formation continue, afin d’apprivoiser la robotique. Entretien avec Guy Minguet, professeur à l’École Mines-Télécoms Atlantique


  • Numéro un européen, ancrage français

    Avec quatre sites, quatre mille emplois directs et trente mille indirects entre l’amont et l’aval, et un approvisionnement agricole quasi exclusivement hexagonal, Heineken France est un animateur majeur de filières et de zones d’emploi. Entretien avec Pascale Perez Castellano, secrétaire générale de Heineken France

  • Considérations de méthode

    L’arbre généalogique de la valeur ajoutée et surtout de l’emploi dresse un portrait de « famille » avec des moyens éprouvés. Et des résultats qui attestent le rôle des marques comme locomotives de l’économie. Entretien avec Arnaud Florentin, directeur associé d’Utopies

  • Cœfficient emploi

    À la différence de l’ancrage territorial des fabricants de produits locaux ou de marques régionales, celui des fabricants de grandes marques, ou « marques nationales de grande consommation », semble méconnu en France, comme l’est leur poids économique et social intrinsèque, et plus encore leur impact sur...