Positions et doctrine Ilec et AIM

Proposition de l’Ilec et de Publicis Commerce pour améliorer la mesure de l’e-retail media

10/04/2024

L’e-retail media a connu un véritable essor dans les deux dernières années et représente un budget en croissance pour les marques de grande consommation. L’Ilec (Institut des entreprises de consommation) a sollicité l’expertise de Publicis Commerce pour proposer des standards de mesure homogènes. Ce partenariat vise à stimuler le marché en rendant les performances des campagnes e-retail media plus comparables entre elles et entre les différentes régies, optimisant ainsi les investissements des marques.

Réponse de l’Ilec au ministre de l’Économie sur la révision des tarifs des fournisseurs

27/04/2023

Réponse de l’Ilec au ministre de l’Économie sur la révision des tarifs des fournisseurs

Sous la signature de Richard Panquiault, l’Ilec rappelle l’existence de clauses de révision et de renégociation dans les contrats et demande audience à Bruno Le Maire et Olivia Grégoire pour lui exposer la diversité de situation des entreprises de marque sur le marché français des PGC, au regard des « baisses de coûts » alléguées par la distribution et ses relais pour mettre en question sans discernement l’ensemble des accords signés le 1er mars.

Engagements des fournisseurs de produits agricoles et alimentaires et des enseignes de la grande distribution dans le contexte de guerre en Ukraine

31/03/2022

Engagements des fournisseurs de produits agricoles et alimentaires et des enseignes de la grande distribution dans le contexte de guerre en Ukraine

Le document adopté le 31 mars 2022 a été signé, à un niveau plus ou moins élevé s’agissant des enseignes de la distribution, par E.Leclerc, Groupe Carrefour, Intermarché-Netto, Système U, Groupe Casino, Auchan, Lidl, Aldi, Cora. Et côté industriels par l’Ania, la Coopération agricole, l’Adepale, la Feef, la Fédération des industries avicoles, Culture Viande. Et par l’Ilec, mais assorti de cette réserve : “L’Ilec souscrit aux engagements de la charte, mais regrette qu’ils ne s’appliquent pas expressément aux catégories de produits de première nécessité non alimentaires pareillement affectées depuis des mois par les diverses sources d’augmentation des coûts.”*

Inflation : de quoi accuse-t-on les marques ?

17/09/2021

Inflation : de quoi accuse-t-on les marques ?

La reprise de l’économie dans un contexte de tensions voire de pénuries sur certains marchés, et voilà le spectre de l’inflation. Première visée comme d’habitude, la grande conso. Qui ne mérite guère cette mise en examen.

Livre blanc NumAlim

16/10/2020

Livre blanc NumAlim

“Des données qui nourrissent la confiance et la valeur” : présentation de la future plateforme numérique de l’alimentation.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.