Grands groupes et start-up - Numéro 465

Bulletin au format PDF

  • Ichtyologie des organisations

    Un requin peut nager vite, et la plupart du temps il se déplace avec lenteur. À hauteur de tête, le Naucrates ductor lui fait compagnie, dans lequel longtemps l’homme a voulu voir un guide. Il ne l’est pas, mais s’il ne guide pas le requin, le « poisson pilote » entretient avec lui une relation fondée sur l’intérêt...

  • “Coopétition” entre pairs dissemblables

    Avec le temps, et selon l’exposition aux défis du numérique, la méfiance et l’attachement aux positions acquises font place dans les grands groupes à plus d’intérêt pour la relation aux acteurs de l’innovation dite agile. Entretien avec Guilhem Fouetillou, cofondateur de Linkfluence

  • Au carrefour des innovations permanentes

    Afin de réduire le temps de mise sur le marché, Carrefour attend de son alliance protéiforme avec les start-up un regard nouveau pour penser « en dehors du cadre » et proposer des offres pour le mieux-être des consommateurs. Entretien avec Hervé Parizot, directeur exécutif e-commerce et data clients de Carrefour

  • BIG ou l’esprit rupturiste

    Création ex nihilo mue par un « esprit start-up » au côté de Pernod Ricard, BIG se veut laboratoire d’innovation au service de la convivialité. Entretien avec Alain Dufossé, directeur général de Breakthrough Innovation Group (BIG)1

  • Seb Alliance, un esprit entrepreneurial galvanisé

    L’intensité de la concurrence dans le secteur du petit électroménager a conduit Seb à organiser une activité de veille et d’appui à l’intention de jeunes pousses innovantes pour détecter de nouveaux marchés. Gagnant-gagnant. Entretien avec François-Xavier Meyer, directeur des participations du groupe Seb, chargé de Seb Alliance

  • Dissipeur d’appréhension

    Start-up, le mot peut faire encore peur. Leur notation est un métier nouveau, qui va de pair, à l’intention des grands comptes, avec des garanties en cas de défaillance. Entretien avec Laurent Briziou, président de Rate and Go (Exaegis)1

  • La qualité plus que le volume

    « On a toujours besoin d’un plus petit que soi ». L’inverse se justifie également, comme l’attestent le concept et la pratique de l’innovation ouverte. Mais il y a des ratés. Entretien avec Stéphane Parcheminal, président de l’Institut de l’Open Innovation (IOI)

  • Féconde dissymétrie

    Autre rapport au temps et à l’échec, et ferment d’innovation. Un mouvement « start-up » traverse la grande entreprise, qui invite à la mise en question. Mais tout reste affaire de personnes. Entretien avec Benjamin Glaesener, directeur général d’Electronic Business Group1