RSE et grande consommation  (Prix de l​‌’Essec 2017) - Numéro 464

Bulletin au format PDF

  • Au cœur du modèle

    L’édition 2017 du Grand Prix Essec des industries de la consommation responsable met en évidence le caractère pérenne des engagements dits RSE des entreprises. Pérennes, mais plus que cela : il s’agit dans la grande majorité des cas d’actions qui s’inscrivent structurellement au cœur de leur...

  • Le prisme des futurs responsables

    Le prix des industries de la consommation responsable a vocation à être une mémoire d’initiatives au long cours, tout en reflétant le point de vue de chaque génération d’étudiants. Entretien avec Rémy Gerin, directeur exécutif de la chaire grande consommation de l’Essec, et Isabelle Frappat, directrice des projets consommation responsable

  • Pour un État vigie et promoteur

    Les peurs ont forcé les comportements de consommation. La mutation est récente mais irréversible, et les entreprises se voient investies de missions nouvelles. Qui appellent des repères partagés. Entretien avec Éric Fouquier, Théma

  • Savonnerie du Midi, l’écocertification premium

    Bio et « fabriqué à Marseille » : en l’absence d’appellation protégée, la Savonnerie du Midi (groupe Prodef) mise sur la responsabilité économique et environnementale en développant dans ses gammes la part des produits écocertifiés, de 1 à 18 % de son chiffre d’affaires de 2013 à 2016. Une démarche, complétée dans le recrutement par le recours à un Esat, qui lui...

  • Unilever, l’innovation ouverte

    Les déodorants d’Unilever (déjà sélectionnés en 2015) ont reçu le prix Essec « Réduction de l’empreinte carbone ». Depuis 2014 ou 2015 selon les gammes, les consommateurs français se voient proposer des déodorants (Dove, Rexona, Monsavon, Axe et Williams) dont le format a été réduit de moitié, pour un nombre inchangé d’utilisations et une empreinte carbone allégée de 25 %....

  • Le Coq noir, l’ambition RH

    Ae prix Essec 2017 « Ressources humaines » a récompensé la politique d’embauche du producteur de sauces et desserts exotiques Le Coq noir. Cette entreprise de L’Isle-sur-la-Sorgue contribue à lutter contre la précarité en recrutant des saisonniers par l’intermédiaire d’un groupement d’employeurs (« Ressources », association d’entreprises agroalimentaires de la région d’Avignon)...

  • Danone, la collecte de l’emploi

    Pour sa collecte solidaire du plastique, Danone Eaux France a obtenu le prix « Solidarité » Essec 2017. Alors que moins de 60 % des bouteilles plastique sont collectées en France et seulement 20 % dans les grandes villes, le groupe soutient une entreprise sociale et solidaire destinée à améliorer la collecte en accueillant des personnes éloignées de l’emploi. Entretien...

  • Gillot, l’AOP crue qui paie bien

    Le mécanisme de prix garanti de la Fromagerie Gillot lui a valu le prix Essec 2017 « Filières approvisionnement et achats durables ». Aux éleveurs, Gillot propose depuis 2015 un prix garanti sur quatre ans, déconnecté du prix conventionnel mondial. Une démarche qui pérennise sa filière camembert AOP de Normandie et sécurise ses approvisionnements en lait cru. Entretien...

  • Sélection Essec à l’honneur

    Pour l’un ou l’autre des prix thématiques, vingt-huit dossiers autres que ceux finalement primés, parmi soixante émanant de vingt-cinq entreprises (dont douze adhérentes de l’Ilec), avaient été sélectionnés par les étudiants de l’Essec l’automne dernier. Aux prix décernés par le jury se sont ajoutées deux mentions spéciales des étudiants, et hors dossiers une mention spéciale...

  • Nespresso, l’effet d’entraînement

    Une mention spéciale des étudiants de l’Essec est allée à Nespresso, inventeur d’une filière de collecte-recyclage des petits déchets en aluminium et en acier. Elle concerne non seulement les déchets de capsules, mais aussi les barquettes, feuilles d’aluminium, canettes, médicaments, dans le droit fil d’une démarche engagée en 2008 avec la création d’un circuit de recyclage...